العربية  | فارسی  | English  | اُردو  | Deutsch  | Indonesia  | ภาษาไทย  | پښتو
يكشنبه 30 ارديبهشت 1397 5 رمضان 1439 Sunday 20 May 2018

.

.

.

samedi, 22 août 2015 14:47

Les propos du Guide suprême lors de l’audience accordée aux participants à la 6e Assemblée mondiale des Gens de la demeure et à la 8e édition de l’Union des Radiotélévisions islamiques

Les propos du Guide suprême lors de l’audience accordée aux participants à la 6e Assemblée mondiale des Gens de la demeure et à la 8e édition de l’Union des Radiotélévisions islamiques

 

 

L’honorable Ayatollah Khamenei a reçu lundi 17 août les oulémas, les experts et les invités de la 6e session de l’Assemblée mondiale des Gens de la demeure (bénis soient-ils) et de celle de l’Union des Radiotélévisions islamiques. « Batailler contre les plans de l’Arrogance dans la région est l’exemple par excellence du Jihad sur le sentier d’Allah », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, qui, en prônant le combat ferme contre « les tentatives des Etats-Unis pour exploiter à leurs propres fins les résultats des négociations nucléaires et pour trouver un repose-pied sur les plans économique, politique et culturel en Iran », a ajouté : le dessein du système d’hégémonie sur la région repose sur la double base de diviser et de s’infiltrer ; il incombe à tout un chacun de mener un combat vigilant et permanent sur la base des plans offensifs et défensifs bien structurés. En référence à la 6e session générale de l’Assemblée des Gens de la demeure (bénis soient-ils), le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que la propagation des sciences islamiques, l’application des préceptes divins, le combat corps et âme sur le sentier de Dieu contre l’injuste et l’injustice constituent la condition sine qua non à l’obéissance aux Gens de la demeure du Prophète (paix et bénédictions divines à tous). « Le combat sur le sentier divin ne signifie pas uniquement l’action militaire, il comprend également la lutte aux niveaux culturel, économique et politique.« Aujourd’hui, l’exemple concert de la lutte sur le sentier de Dieu consiste à connaître les plans de l’Arrogance dans la zone islamique notamment dans la région hautement stratégique et névralgique de l’Asie de l’ouest et à programmer le combat contre les arrogants ; d’autant plus que cette lutte devra comprendre le combat défensif et le combat offensif. », a fait remarquer l’honorable Ayatollah Khamenei. En allusion aux complots ourdis par l’Arrogance durant ces cent dernières années dans la région, le Guide suprême de la Révolution islamique a indiqué : quoique les complots de l’Arrogance dans la zone islamique aient de longs antécédents, les pressions et les machinations sont montées d’un cran depuis l’avènement de la Révolution islamique en Iran, afin que cette expérience ne se reproduise plus dans d’autres pays.« L’Ordre de la République islamique a été en permanence, durant ces 35 dernières années, exposé aux menaces, aux sanctions, aux pressions sécuritaires et aux complots politiques les plus divers, or la nation iranienne s’est habituée à ces pressions », a rappelé le Guide suprême de la Révolution islamique, ajoutant : Les complots des ennemis dans la région de l’Asie de l’ouest se sont évidemment décuplés au tournant de l’éveil islamique, déclenché il y a quelques années, en Afrique du Nord, puisque l’ennemi s’est senti bien désemparé.« Ils s’imaginent qu’ils sont parvenus à réprimer le mouvement de l’éveil islamique mais il est impossible de réprimer ce mouvement, il est perpétuel, tôt ou tard il se manifestera dans tout son éclat. », a réitéré l’honorable Ayatollah Khamenei, qualifiant le système de l’hégémonie à sa tête les Etats-Unis d’exemple manifeste et d’incarnation parfaite de ce qui est « le concept de l’ennemi ». « Il n’y a nulle trace de l’éthique humaine chez les Etats-Unis ; ils n’hésitent nullement à trahir et à porter préjudice sous la couverture de beaux mots et de sourire. », a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique, qui a ensuite expliqué le plan de l’ennemi dans le contexte actuel, ajoutant que ce plan repose sur la double base qu’est de diviser et de s’infiltrer. Quant au plan de l’ennemi de semer la discorde, l’honorable Ayatollah Khamenei a précisé : engendrer de divergences entre les gouvernements et plus dangereux que cela, c'est-à-dire diviser les peuples, figure à l’ordre du jour de l’Arrogance. En référence au fait que dans le contexte actuel,  ils se servent des thèmes tels que chiite et sunnite pour semer la discorde parmi les peuples, le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que les Britanniques sont passés maîtres en la matière et que les Américains sont leurs apprentis. «Engendrer des groupes barbares, outrageux, cruels et takfiris, alors que les Américains ont même reconnu d’être impliqués dans leur formation, sert de meilleur instrument pour semer des divergences soi-disant interconfessionnelles parmi les peuples ; malheureusement un nombre de musulmans crédules, qui sont dépourvus de la perspicacité nécessaire, ont été dupes de ce complot et se trouvent au sein du plan conçu par l’ennemi. « La Syrie en est l’exemple manifeste », a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique, ajoutant : lorsqu’en Tunisie et en Egypte, les gouvernements tyranniques ont été renversés avec des slogans islamiques, les Américains et les sionistes ont décidé de se servir de cette formule pour anéantir les pays de la Résistance ; dans cet esprit ils s’en sont pris à la Syrie.L’honorable Ayatollah Khamenei a réitéré : après le déclenchement de la crise syrienne, un nombre de musulmans dépourvus de perspicacité se sont trouvés dans ce plan prémédité et en comblant les lettres croisées de l’ennemi ils ont conduit la Syrie vers une telle situation.« Ce qui se passe aujourd’hui en Irak, en Syrie, au Yémen et dans d’autres régions, alors qu’on fait tout pour suggérer qu’il s’agit d’une « guerre religieuse », n’est nullement une guerre religieuse, par contre il s’agit d’une guerre purement politique. », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, renchérissant qu’aujourd’hui la tâche la plus importante est de dissiper les différends. « Nous avons explicitement et ouvertement dit que la République islamique d’Iran tend la main d’amitié vers tous les Etats islamiques de la région et qu’elle n’a aucun problème avec les gouvernements musulmans. », a précisé le Guide suprême de la Révolution islamique, ajoutant : la République islamique d’Iran entretient des relations amicales avec la plupart de ses voisins, il y a évidemment certains pays qui ont des divergences avec nous et qu’ils s’entêtent et qu’ils sont malveillants mais l’Iran a fait des bonnes relations avec ses voisins surtout avec les gouvernements islamiques et les peuples de la région, la pierre angulaire de sa diplomatie. « La conduite de la République islamique se base sur les principes grâce auxquels le vénérable Imam – que Dieu ait son âme – a su réaliser la victoire de la Révolution islamique et la stabiliser. », a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique, qui, voyant en « ceux qui sont avec lui, sont durs aux mécréants et miséricordieux entre eux »[verset 29, sourate 48], un des principes irréfutables et une des bases infaillibles de l’Ordre islamique , a souligné : Conformément aux leçons du vénérable Imam et à la ligne incontestable de la République islamique, nous ne nous réconcilions pas avec l’Arrogance mais nous souhaitons l’amitié avec nos frères musulmans. « Lorsqu’il s’agit de soutenir l’opprimé nous n’avons pas de considération religieuse, le même soutien que nous avons accordé à nos frères chiites au Liban, nous l’avons exprimé envers nos frères sunnites à Gaza, et nous considérons la  Palestine, la première question du monde de l’Islam. », a insisté le Guide suprême de la Révolution islamique, qui, en concluant le thème de « diviser » en tant que premier pilier du plan de l’ennemi dans la zone islamique de l’Asie de l’ouest, a précisé : il est interdit d’intensifier les divergences dans le monde de l’Islam ; nous  réfutons tous les gestes et conduites qui sèmeront la discorde, même de la part des groupes chiites ; et nous dénonçons l’outrage aux valeurs sacrées des sunnites.« S’infiltrer » dans les pays de la région est le second pilier du plan néfaste des Etats-Unis, a réitéré le Guide suprême de la Révolution islamique pour rappeler : les Etats-Unis envisagent une influence des dizaines d’années dans la région et visent à redorer leur blason.L’honorable Ayatollah Khamenei a ensuit évoqué les tentatives de Washington pour exploiter à ses fins les résultats des négociations nucléaires. « Les Américains cherchent au travers de cet accord, dont le sort n’est pas encore évident ni en Iran ni aux Etats-Unis - il n'est pas encore évident qu'il soit ratifié ni ici ni là-bas -, à s’en servir pour s’infiltrer en Iran mais nous leur avons bloqué fermement cette voie et à l’appui de notre haute capacité, nous ne leur permettrons ni l’infiltration économique dans le pays ni politique ni culturelle ni même une présence politique en Iran. », a martelé le Guide suprême de la Révolution islamique.« Les politiques régionales de la République islamique sont aux antipodes de celles des Etats-Unis dans la région. Ils cherchent à démembrer les pays de la région et à former de petits pays vassaux mais grâce à la puissance divine, une telle chose ne se produira pas. », a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique, rappelant ses précédents avertissements à propos des tentatives des Etats-Unis pour démembrer l’Irak. « Un certain nombre de personnes se disaient surprises par ces paroles alors qu’aujourd’hui les Américains parlent ouvertement de la partition de l’Irak », a renchéri le Guide suprême de la Révolution islamique, ajoutant : la partition de l’Irak et s’ils arrivent celle de la Syrie, constituent l’objectif déterminé des Américains, mais l’intégrité territoriale des pays de la région, de l’Irak et de la Syrie nous est très importante. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ensuite évoqué la confrontation des politiques régionales de la République islamique avec celles du régime sioniste et des Etats-Unis pour réitérer : l’Iran défend entièrement la Résistance dans la région notamment la Résistance en Palestine ; il défend celui qui combat Israël, qui frappe le régime sioniste.Il a mentionné la lutte contre les politiques divisionnistes des Etats-Unis et des centres qui sèment la discorde, une des politiques principales de l’Iran, soulignant : à nos yeux ce chiisme dont le siège et le centre de propagande se trouvent à Londres et qui joue le rôle de rouleau compresseur pour l’Arrogance, n’est pas chiite.   Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que la RII défend tous les opprimés dont les peuples bahreïni et yéménite, ajoutant : contrairement aux allégations infondées, nous ne nous ingérons dans aucun pays, mais nous continuerons de défendre les peuples opprimés. En critiquant sévèrement le massacre des opprimés du Yémen et la destruction de ce pays, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : le suivi des objectifs politiques particuliers et cela par des méthodes stupides, est à l’origine de la perduration des crimes commis à l’encontre du peuple yéménite. En résumant cette partie de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : dans d’autres régions du monde dont au Pakistan et en Afghanistan, se produisent aussi des événements tragiques ; il incombe aux musulmans de régler ces problèmes avec vigilance et perspicacité. Plus loin dans ses propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a qualifié de ‘’centre très important’’ l’Union des Radiotélévisions islamiques pour faire face à l’empire dangereux et à la mafia très compliquée des médias américano-sionistes. « Ce mouvement devra être entièrement renforcé et élargi », a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique, qui a rappelé la grande distance des médias de la majorité des pays islamiques avec les desideratas des populations musulmanes et le suivisme de ces médias des politiques dangereuses de l’Arrogance, pour souligner : l’empire médiatique des oppresseurs, alors qu’il se dit impartial, sert en effet les objectifs des arrogants mondiaux par falsification, mensonge et différentes méthodes compliquées. Au terme de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a réitéré : en dépit des fanfaronnades de l’Arrogance et de ses vassaux, la grandeur et la puissance de l’Islam, grâce aux hommes, aux jeunes et aux femmes moujahids, sont indubitablement garanties ; l’avenir de la région appartient aux peuples musulmans. A l’issue de cette audience, le Guide suprême s’est entretenu avec un nombre des invités. Avant le discours du Guide suprême de la Révolution islamique, l’hojat ol-eslam val moslemin Mohammad-Hassan Akhtari, secrétaire général de l’Assemblée mondiale des Gens de la demeure – bénis soient-ils – a présenté un compte rendu de la 6e assise de l’Assemblée : la session générale de l’Assemblée mondiale des Gens de la demeure a eu lieu avec la participation des oulémas et des personnalités d’une trentaine de pays.L’hojat ol-eslam val moslemin Karimian, secrétaire général de l’Union des Radiotélévisions des pays islamiques a lui aussi souligné dans un rapport : former un nouveau lexique médiatique sur la base des critères islamiques, obtenir la confiance publique, se focaliser sur la formation des experts en la matière, créer le mécanisme de production, de distribution et de diffusion des informations, figurent parmi les plus importantes démarches entreprises par l’Union des Radiotélévisions islamiques.

Lu 695 fois

Laissez un commentaire

التعريف بالمجمع العالمي للتقريب بين المذاهب الاسلامية

مجمع جهاني تقريب مذاهب اسلامي ، مؤسسه اي است اسلامي، علمي، فرهنگي و جهاني با ماهیت غير انتفاعي كه به دستور حضرت آيت الله خامنه اي ، ولي امر مسلمين در سال 1369 هجري شمسي برای مدت نا محدود تأسيس شد و داراي شخصيت حقوقي مستقل است . و محل اصلي آن تهران می باشد و مي تواند در صورت ضرورت در نقاط مهم ايران و ساير كشورهاي جهان شعب يا دفاتري تأسيس كند.